L'association

Les ouvrages

Le Ricci Numérique

A paraître

Le Ricci perpétuel

L'enrichissement

Les évènements

La lettre

L'histoire

Le mécénat

Les contacts

In English






Le Ricci perpétuel

Dès la parution du Grand Ricci à la fin de 2001, l’Association s’est préoccupée à la fois de préserver les données du dictionnaire pour les générations à venir au-delà de l’évolution logicielle et matérielle, de les mettre à jour, de les corriger et de les enrichir, et également d’en donner une édition électronique, sur DVD (celle-là parue en 2010), comme dans le futur, sur un site web.

Après six ans de travail acharné et de recherche de financements non moins éprouvante, c’est en 2007, à la Conférence Ricci tenue pour célébrer les 20 ans de l’Association, que fut officiellement annoncée la grande nouvelle.

Les données du Ricci, converties au pinyin et au standard UNICODE, étaient classées dans un ensemble de fichiers XML (langage qui permet de décrire les données et de les structurer de telle sorte qu'elles puissent être échangées entre un large nombre d'applications de différents environnements logiciel et matériel) doté d’une interface de gestion permettant leur manipulation (extraction, correction, ajout etc.)

Cette base de données encyclopédique en constante évolution, entretenue et actualisée, constitue le Ricci perpétuel qui, moyennant des interfaces appropriées rend possible éditions ou rééditions sur papier, sur un site web ou sur DVD.


C’est en 2010 qu’a été bouclée une nouvelle phase de développement des outils de la base de données :
La structure XML a été finalisée afin de permettre l’intégration des collections d'entrées de tirés à part (par exemple nos nouveaux dictionnaires) comme a été achevé le développement de notre propre client eXist permettant à la fois de consulter le corpus des fichiers XML du Grand Ricci, les éditer, faire des extractions, ajouter des entrées et en supprimer, tout ceci en gardant la cohérence globale des données (indexations, numérotation, classement etc.)

La première utilisation de cet outil a été la transformation du code des fichiers XML du dictionnaire des plantes afin de les préparer à l'intégration finale au corpus général des données. Désormais, l'ensemble des expressions de la botanique sont matériellement intégrées à nos fichiers XML et donc à la base de données eXist, consultables et manipulables par le biais de notre outil.

A l’exception d’une soixantaine de cas particuliers à examiner sur les quelque 17000 expressions importées, du traitement des doublons avec les expressions du Grand Ricci, et de l'examen des caractères non présents dans le Grand Ricci, la botanique est donc pleinement intégrée au Grand Ricci, tout en étant identifiée en tant que collection séparée et donc séparable si tel est le souhait.


Parallèlement, et c’est l’autre particularité d’un dictionnaire perpétuel, l'Association se soucie de la correction et de l'enrichissement de la base de données. Voici quelques points qui résument ce qui a été proposé aux sinologues lors de la conférence du 20 octobre 2007 :

  1. Comme l’Association Ricci a édité le Dictionnaire des plantes de Chine, l’association peut s’engager dans un travail d’édition de dictionnaires thématiques. La publication est liée à la signature d’un contrat entre l’auteur et l’Association ET à la réserve de l’obtention d’un financement (sponsor ou autre) pour le travail d’édition.


  2. La mise sur pied du Ricci perpétuel (une base des données du dictionnaire dotée d’une interface de gestion) permet désormais aux sinologues de participer à la correction et à l’enrichissement des données en envoyant par mail ou courrier, avec le nom de l’auteur et éventuellement ses références :

    - des erreurs de toutes sortes (y compris d’édition) constatées à l’occasion dans le Grand Ricci.
    - des propositions de corrections sinologiques sur des entrées existantes.
    - des propositions d’ajouts d’une entrée ou d’un sens dans une entrée existante : une expression que l’on aurait aimé trouver dans le Grand Ricci, qui n’y était pas et dont on est sûr du sens ; ou bien un sens existant pour une expression et qui ne figure pas parmi ceux existants à l’entrée du Grand Ricci.

    Les adresses d’envoi sont Association Ricci, 14 rue d’Assas, 75006 Paris ou par courriel correction@grandricci.org


  3. L’association souhaite également constituer et/ou développer des collèges d’experts, couvrant les vocabulaires dont ils sont spécialistes et acceptant de relire et valider les corrections et les ajouts de leurs domaines. Nous demandons à ceux qui seraient intéressés de se faire connaître et les remercions par avance. Nous entendons ainsi activer pleinement le réseau du Grand Ricci afin de faire vivre la base de données et de donner un sens à la notion de dictionnaire perpétuel. Dans un avenir que nous espérons proche, ce dernier devrait présenter en ligne les informations qu’il contient.

L’Association s’est par ailleurs engagée dans une coopération avec l’Ecole supérieure d’interprétariat et de traduction (ESIT, Sorbonne Nouvelle Paris 3) à travers une série de conventions de stages qu’elle met en place et destinés à l’extraction de vocabulaires techniques chinois spécialisés, étudiés et vérifiés dans les mémoires de l’école et à leur mise aux normes lexicographiques pour une intégration ultérieure dans la base des données du Ricci perpétuel.

Dans un premier temps, la première et la seconde série de travaux portent respectivement sur les vocabulaires qui suivent et qui seront publiées au fur et à mesure de leur achèvement, sur ce site.

Peau hypersensible - Renforcement musculaire - Soja - Récupération et recyclage du papier - Programme spatial chinois – Mobilier classique - Laine de verre - Archéologie subaquatique - Politique démographique - Moteurs automobiles anti-pollution

Ponts et viaducs modernes - Conception navale - Géothermie - Amiante et santé publique - Automobile dite écologique - Semi-conducteurs - Ciment -Assurance dommages - Publicité en ligne et référencement - Routage météorologique des navires - Horlogerie et montres

L’Association souhaite aussi entreprendre une révision de certaines branches du savoir du Grand Ricci. C’est un travail de longue haleine qui, à l’instar de ce qui précède, requiert des compétences et de lourdes charges d’édition donc des financements dans la durée.

© 1987-2014 L'Association Ricci | Tous droits réservés |